DOSSIER PLU / 3. Qu’ont dit les Villejuifois ?

Lors des réunions et de l’enquête publiques, beaucoup de Villejuifois ont exprimé leur émotion de voir ainsi densifiée  leur ville – elle passerait en quelques années de 58 000 à plus de 70 000 habitants – sans qu’ils aient pu faire entendre leurs demandes d’une maîtrise et d’un équilibre de cette  densification. Et encore moins leur exigence qu’elle permette de répondre à la demande de ceux souhaitant  trouver à Villejuif des conditions d’habitation décentes à un prix abordable, dont de nombreux  jeunes entrés dans la vie active toujours contraints malgré leurs ressources de rester chez leurs parents.

Des quartiers – tels Pasteur, Aragon, Parc des Hautes Bruyères, le secteur de l’Epi d’Or – vont subir un véritable assaut de la part des spéculateurs, parfois avec des hauteurs autorisées  qui contrasteront fortement avec celles des habitations riveraines. Beaucoup de remarques ont aussi dénoncé le recul des zones pavillonnaires, que les municipalités précédentes à direction communiste avaient refusé de livrer à la promotion immobilière parce qu’elles sont l’un des charmes de Villejuif et participent à la mixité de la population communale.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website