[Elections 2017] Déclaration des communistes de Villejuif

La période électorale se conclue avec l’élection, d’un banquier Président de la République, disposant de la majorité absolue avec 350 députés En Marche-Modem, dont la nouvelle députée de notre circonscription. Cette nouvelle majorité pourra certainement compter sur le soutien des députés Les républicains et d’autres issus du Parti socialiste.

Le nouveau gouvernement se prépare à s’attaquer frontalement, dès cet été avec les ordonnances Macron, à notre modèle républicain et social, aux acquis des salariés et du mouvement ouvrier.

L’abstention record, de 57.4 % témoigne du désintérêt de notre peuple vis à vis de la représentation nationale. Depuis que les politiques et les pouvoirs publics ont cédé face aux pouvoirs économiques et aux marchés financiers, le nombre d’abstentionnistes ne cesse d’augmenter.

Après cinq ans de renoncement et de reniement du parti socialiste et de François Hollande, les salariés et les retraités vivent plus mal, alors que les grandes entreprises se portent mieux que jamais et les dividendes des actionnaires continuent d’enrichir ceux qui possèdent tout.

Aujourd’hui, sans perspective politique de progrès et de justice sociale, cette situation risque de s’aggraver d’ici cinq ans.

Depuis deux ans, le PCF a alerté avec force et gravité sur le danger de la division entre les forces de gauche et écologistes. Cette gauche de combat au service des salariés et de la protection de notre planète.

Le résultat est sans appel, les forces de progrès, communistes, insoumis, socialistes et écologistes de gauche sont ultra-minoritaires à l’Assemblée : c’est un immense gâchis !

Nous continuons à penser qu’aucune stratégie électorale n’était plus précieuse que l’intérêt du peuple. C’est ce que les communistes ont essayé de faire prévaloir partout dans le pays.

A Villejuif et sur la 11ème circonscription, le report des voix à gauche ne s’est pas effectué et a permis à la candidate En Marche d’arriver en tête à Villejuif, Cachan et Gentilly ce qui n’était jamais arrivé dans cette circonscription pour un candidat de la droite ou du centre.

Il faudra que tous les citoyens, organisations et associations politiques fassent le bilan de cette période et en tirent toutes les leçons.

Que chacun le comprenne bien, personne, quelles que soient ses qualités, ne pourra bâtir une maison sur du sable!

Néanmoins, avec ses 11 députés le PCF constitue un point d’appui fort pour porter la voix et les exigences des travailleurs à l’Assemblée nationale.

Dès maintenant, les communistes jetteront toutes leurs forces dans les mobilisations sociales et cela dès le 27 juin aux Invalides, à l’appel des syndicats, pour empêcher les régressions en vue comme l’ont annoncé nos candidats Catherine Dos Santos et Benjamin Amar. Et nous le ferons en soumettant au débat avec notre peuple les propositions des communistes pour l’émancipation humaine.

L’autre chantier est de reconstruire la gauche dans le pays, de faire reculer la défiance en construisant avec les habitants de notre ville les luttes indispensables à l’amélioration de nos vies et redonner de l’espoir.

One thought on “[Elections 2017] Déclaration des communistes de Villejuif

  1. La période électorale n’est pas conclue.

    Le Sénat a beaucoup de pouvoirs notamment celui de durcir les lois et de voter des amendements de régression sociale.

    Le peuple est exclu du scrutin du dimanche 24 septembre 2017 réduit au rôle de spectateur de la démocratie.

    Si le Chef de l’État obtient trente sénateurs lrem il pourra modifier la Constitution de la cinquième République Française. Emmanuel Macron pourra aussi modifier son préambule qui lui-même référence le préambule de la Constitution du 27 octobre 1946 et référence la déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789 (bloc de constitutionnalité).

    Il faut détruire politiquement Emmanuel Macron.

    Je propose que dans le Val de Marne le Parti Communiste Français EELV La France Insoumise et le Parti Socialiste forment une liste commune de candidates et de candidats aux élections sénatoriales du dimanche 24 septembre 2017.

    Je propose que les partis de gauche PCF EELV LFI et PS réfléchissent à des programmes de gestion 2020-2026 des villes du Val de Marne ensuite à former des listes communes aux élections municipales du dimanche 8 mars 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website