EXPO : Nicolas Stavropoulos // Vernissage le vendredi 9 mars 18h30 // AU 21

“Né à Athènes en octobre 1937, où il a vécu jusqu’à l’âge de 17 ans, il a commencé à peindre à l’âge de 4 ans, Nicolas a quitté sa ville natale pour la France aux environs de 1957 et environ 3 ans plus tard, il a débarqué à Villejuif, en tant qu’employé de l’Agence Bailly, un cabinet d’architectes, à qui la Ville de Villejuif avait confié la rénovation du centre ville. Il devint rapidement villejuifois, en emménageant  dans un appartement HLM, rue Antomarchi. Et Philippe Bailly lui confia la création d’une mosaïque et d’une colombe en tôle de bronze pour décorer la façade sud du théâtre Romain Rolland, alors en construction. C’est ainsi que Nicolas se fit connaître à Villejuif. Il put travailler son art dans un local qui avait été attribué à l’Union des Arts Plastiques, 19, rue Jean-Jaurès, dont Jean-Louis Clémenceau, peintre et professeur de l’Education nationale, était le président local. C’est dans ce local qu’il créa, de son propre chef, la première école communale des beaux arts à Villejuif. Il ne se laissait pas facilement convaincre, mais quand il adhérait à un projet, il était d’une grande fidélité dans ses engagements, sans se priver du droit de faire savoir ses doutes quels que soient ses interlocuteurs. Ennemi des honneurs, il était modeste et discret.”

Gaston Monot,

Ancien directeur des affaires culturelles à Villejuif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website