Lettre ouverte à Madame Gaillot, candidate de la majorité présidentielle « En Marche » dans la 11ème circonscription du Val-de-Marne

Madame la Candidate,

La situation nouvelle créée par l’élection présidentielle, si elle a rassuré les marchés financiers, n’a pas réconforté la grande majorité des français fragilisés par les politiques d’austérité menées en France depuis des décennies. Le projet du Président de la République n’est pas en mesure d’effacer les inquiétudes. La composition de son gouvernement bien à droite encore moins. Les nombreuses rencontres que nous avons pendant cette campagne le prouvent.

Vous n’avez toujours pas répondu à mes demandes de débat public sur nos propositions respectives. Il est pourtant nécessaire que les électeurs de notre circonscription puissent se faire une opinion avant le vote du 11 juin.

Vous dites dans vos déclarations être pour le renouvellement de notre vie démocratique. Soit, mais il s’agit maintenant de le traduire dans les actes et d’accepter la confrontation des idées sans laquelle il n’y a pas de réel exercice de cette démocratie.

Nos concitoyens ne peuvent se satisfaire d’un laconique « soutien au président de la République ». Vous louez l’audace et la modernité en politique, ne réduisez pas le débat politique à des calculs que vous condamnez d’ailleurs à juste raison.

C’est la question même de la crédibilité de cette élection qui est en jeu : de quel parlement, de quels députés notre peuple a besoin ? De députés pour défendre les habitants que les politiques d’austérité successives ont fragilisées, de députés porteurs de propositions transformatrices pour notre pays ou des députés seulement là pour entériner les décisions d’un président omnipotent.

Vous avez fait le lien avant d’être choisie comme candidate par votre mouvement, entre la réussite de l’expérience de l’Union Citoyenne à Villejuif et l’enthousiasme du projet “d’En Marche » pour le pays. Je pense qu’il y a là aussi objet à en débattre devant les Villejuifois.

Je vous renouvelle donc ma demande de débat public et suis disponible pour envisager avec vous très vite une date et les conditions de son déroulement.

Je vous prie d’agréer, madame la candidate, mes salutations républicaines.

Catherine Dos Santos, Grand reporter, Candidate PCF-Front de Gauche sur la 11ème circonscription du Val-de-Marne

One thought on “Lettre ouverte à Madame Gaillot, candidate de la majorité présidentielle « En Marche » dans la 11ème circonscription du Val-de-Marne

  1. Lorsqu’on est sur de ses arguments et de ses propositions, lorsqu’on est sur de son bon droit et de sa qualité on ne se dérobe pas au débat démocratique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website