MACRON NOUS FAIT LES POCHES

Les derniers ajustements dans le budget de l’État, nous démontre le caractère profondément injuste et inégalitaire de la politique menée par la majorité En Marche depuis un an.

Les baisses d’impôts ont été nombreuses pour les plus riches, les actionnaires et les entreprises, alors que les taxes qui concernent les plus grand nombre, les salariés et retraités explosent. L’impôt sur le revenu, la TVA et les taxes sur les produits pétroliers augmentent respectivement de 3, 4 et 16 %. A l’opposé, l’impôt sur les sociétés baisse de plus de 8 % et les prélèvements sur le capital de plus de 36 %.

Les dépenses diminuent aussi, en particulier les dotations aux collectivités locales : moins 2,5 %, soit 2,5 milliards d’euros. Cette amputation de leurs ressources est particulièrement inquiétante : cumulée sur 5 ans, elle s’élève à plus de 10 milliards.

Dans le prolongement de ses prédécesseurs, le gouvernement contraint clairement les collectivités locales à diminuer leurs effectifs, pour mieux externaliser/privatiser certains services au profit de multinationales, comme le groupe Veolia.

Ces mesures aggravent les conditions de vie des Français qui ont le plus besoin de service public et empêchent de répondre aux besoins du plus grand nombre.

A Villejuif

Le Maire, se rapprochant de plus en plus de cette majorité «Macronienne», lui qui communique pourtant beaucoup, se tait sur ce nouveau racket des budgets communaux.
A Villejuif, les services techniques et la régie sont réduits comme une peau de chagrin, Veolia concurrence les agents du service de la voirie, les crèches sont livrées au privé et les agents sont quotidiennement harcelés pour les obliger à partir dans d’autres communes.

Il est évident que Macron et Le Bohellec veulent en finir avec le service public, il s’agit d’une attaque très grave contre notre modèle social, solidaire et républicain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website