ECOLES JOLIOT-CURIE ET PASTEUR VICTIMES DE L’AUSTERITE

Les communistes de Villejuif, les élus communistes du Conseil Municipal et du Conseil Général exigent le maintien des écoles Joliot-Curie et Pasteur dans le Réseau d’Education Prioritaire.

Ils demandent également le rééxamen des cas des écoles Paul Vaillant-Couturier, Marcel cachin et Hautes-Bruyères, dont la situation scolaire et sociale est avérée difficile, afin de dégager davantage de moyens.

Discours de Pierre Laurent, Conférence nationale, dimanche 9 novembre 2014.

La France souffre. C’est malheureusement une évidence. Comme vous, dans chacune de mes rencontres, à Dieppe, à Vénissieux, à Paris, à Marseille, à l’université de Paris 8, à Montreuil et ailleurs, avec les salariés, avec les habitants de nos cités, dans toutes les discussions avec des responsables, des militants politiques, avec des syndicalistes, avec des citoyennes et des citoyens […]

Suppression du périmètre Quatre Communes par le Conseil Municipal de Villejuif, les élus communistes votent contre.

Intervention lors du dernier conseil municipal en date du vendredi 7 novembre 2014 concernant le retrait d’un périmètre d’étude au carrefour des 4 villes (Vitry, Chevilly, l’Hay et Villejuif). Les élus communistes alertent sur les intentions spéculatives du Maire sur une parcelle d’intérêt général puisqu’elle accueille un nœud de transport, des quartiers en rénovation urbaine, et ouvre sur les autres villes. Les élus de l’opposition sont tous intervenus dans le même sens.

Le Maire de VILLEJUIF, Franck Le Bohellec (UMP) souille de son sectarisme la commémoration du 11 novembre.

Alors que partout en France, nous nous apprêtons à commémorer le souvenir d’une guerre atroce en Europe qui fut à l’origine d’un des plus grands drames que l‘Humanité ait générés, le Maire de Villejuif rompt avec la tradition d’un hommage républicain associant tous les Villejuifois qui le souhaitent. Ivre d’un esprit vengeur et éloigné de […]

Défendons ensemble notre centre municipal de santé à Villejuif !

L’abandon par le Maire UMP de VILLEJUIF des travaux pour le Centre Municipal de Santé est une très mauvaise nouvelle. Aucune raison ne peut justifier cet arrêt. Sûrement pas celles financières comme il le prétend puisque les sommes étaient déjà inscrites au budget. Par ailleurs, le Maire a annoncé plusieurs projets extrêmement coûteux sur la ville (confirmant ainsi que l’argent existe). Il s’agit donc bel et bien d’un choix. Nous le contestons. Nous ne laisserons pas sacrifier le droit de se soigner pour tous. Nous appelons les Villejuifois à se défendre et a organiser la riposte sous la forme qui permettra le plus large rassemblement.

« La municipalité a pris le risque de contracter de lourds emprunts à taux variables »

Ce ne sont pas Villejuif et les 4 000 autres villes françaises dirigées par des municipalités de toutes les couleurs politiques qui ont pris ce risque, mais DEXIA, banque francobelge dédiée aux collectivités locales avec le soutien de l’Etat, qui a spéculé à l’époque sur ce risque en roulant dans la farine des milliers d’administrations publiques. – voir carte ci-dessous – http://s0.libe.com/fremen/maps/carte-emprunts-toxiques/index.html