Patrimoine de l’office public de l’habitat à l’abandon

Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage. Ainsi pourrait-on résumer la politique municipale concernant le logement social. En effet, tous ceux qui vivent ou traversent les cités de l’Office Public de l’Habitat de Villejuif constatent la forte dégradation des bâtiments et de leurs abords dû au manque d’entretien. A cela s’ajoutent les incivilités. Les habitants ont le sentiment d’être abandonnés, méprisés. En cause, l’absence de moyens. Ainsi, les espaces verts sont complètement abandonnés ou les gardiens sont remplacés plusieurs mois après leur départ. Dernier choix qui va probablement aggraver la situation: la fermeture de la régie de l’office qui permettait de répondre aux petits travaux d’entretiens.
A l’abandon du patrimoine de l’office HLM de Villejuif s’ajoute la politique nationale de sape du gouvernement Macron, comme la baisse des APL, que les OPH vont compenser… au détriment des locataires !
Face à une telle dégradation et aux besoins croissants de logements à des prix abordables, un réel changement de cap est indispensable, avec des investissements massifs pour la construction, la réhabilitation et l’entretien des bâtiments existants et pour l’amélioration du cadre de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website