Punir l’incitation à l’évasion fiscale !

En 2013, le nombre de foyers fiscaux a augmenté de 10 %, mettant à contribution 1,8 millions de foyers souvent modestes jusque là épargnés. Dès janvier 2014, l’augmentation de la TVA décidée par le gouvernement va opérer une ponction de 7 milliards supplémentaires sur les ménages.

Tout cela pour financer les exonérations fiscales nouvelles de 20 milliards d’euros que le Medef a exigé et obtenu du gouvernement.

Pour les communistes et le Front de gauche, l’impôt est un levier décisif au service de l’efficacité économique et sociale, à la condition qu’il soit juste. Les ménages moyens et modestes ne veulent plus payer les passe-droits et ruses fiscales des grands patrons et des grandes entreprises.

Il existe une majorité de députés élus en 2012 pour faire une politique de gauche qui s’attaque au coût du capital, qui mette en oeuvre une fiscalité juste et efficace à travers la mise à contribution des dividendes, qui combattent les richesses expatriées.

Aussi nous réclamons d’urgence :

  1. Un renforcement de la lutte contre la fraude et l’évasion fiscale.
  2. La prise en compte des revenus dans le calcul de la taxe d’habitation pour la rendre progressive.
  3. Le rétablissement d’un impôt économique territorial assis sur le capital des entreprises et taxant les actifs financiers.
  4. Un moratoire sur le paiement des hausses d’impôts pour ceux dont les revenus n’ont pas varié.
  5. L’abandon de la hausse de la TVA.

 Nous vous appelons à signer la pétition auprès des militants communistes pour, ensemble, faire entendre ces choix de gauche.

131202_affiche_3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website