ZAC ARAGON – Intervention au CM Juin 2016

Nous avons ce soir à nous prononcer, à travers plusieurs délibérations, sur le nouveau programme de la ZAC Aragon, l’avenant au traité de concession, et l’ouverture de la procédure pour déclaration d’intérêt public. Depuis 2 ans, Monsieur le Maire, vous et votre équipe quadri Céphale nous avez annoncé que nous allions voir ce que nous […]

L’union Citoyenne : près de l’implosion ?

Depuis plusieurs mois  des querelles animent la majorité municipale. Avec l’élection du Maire, Franck Le Bohellec comme Conseiller régional, métropolitain et  du  Territoire 12, la majorité municipale s’est  déchiré, prenant les villejuifois à témoin dans la presse et sur les réseaux  sociaux. Ces affrontements paralysent l’action du Conseil Municipal pourtant élu pour agir dans l’intérêt […]

La future station de métro dans le parc des Hautes Bruyères doit s’appeler Georges Mathé

Monsieur Franck Perillat, président du groupe communistes, citoyens et Front de gauche est intervenu pour soumettre au vote la proposition que la municipalité porte la volonté que la future gare de métro au pied de Gustave Rossy s’appelle station du professeur Georges Mathé. Ce vœu a été voté par les groupes PCF, PS, MRC/PG. Deux élus de la majorité se sont abstenus. Le Maire a voté contre. Il démontre ainsi une nouvelle fois son sectarisme. Nous continuerons les actions dans le rassemblement du plus grand nombre.

LE BOHELLEC ET LA DÉMOCRATIE : COURAGE, FUYONS !

Il ne se passe pas un jour sans que le maire UMP de notre ville et sa majorité dite d’union citoyenne ne se fassent les chantres de l’écoute de tous, du respect de la démocratie et des libertés. Patatras !  Les masques de cette belle tartuferie sont une fois de plus tombés, et de haut, ce vendredi 6 février 2015, une date qui restera dans les annales de Villejuif.  

ils ont osé : Suppression du parvis Georges Marchais

Le nom de Georges Marchais est depuis le 18 décembre officiellement rayé de la carte de Villejuif, dont il fut pendant 24 ans le député. Indigne et inacceptable ! Ainsi en ont décidé, sous un prétexte des plus futiles,  M. Le Bohellec et sa majorité municipale disparate, ressoudée momentanément  par un anti-communisme plus rassembleur que […]