TOUS ENSEMBLE les 22 & 26 mai

En un an de mandat d’Emmanuel Macron, il devient urgent de construire l’unité la plus large contre les projets du gouvernement, mortifères pour notre société.
L’extraordinaire déploiement de communication n’a pas réussi à casser la dynamique du mouvement social.

Aujourd’hui, sa force permet la convergence des salariés de plusieurs secteurs d’activités, à commencer par les agents de la Fonction publique qui seront mobilisés le 22 mai, afin de défendre l’emploi public, le pouvoir d’achat et l’arrêt des politiques d’austérité.

Puis, une unité d’action encore plus large se construit, comme nous le souhaitions, entre 14 organisations dont les partis de gauche, des associations et des syndicats pour une grande manifestation populaire le samedi 26 mai.

Cette unité satisfait tous ceux qui y voient la seule solution pour faire reculer le gouvernement, pour l’instant sourd aux exigences des salariés
du service public, ceux du privé pour défendre l’emploi et les salaires, des retraités pour leur pouvoir d’achat,  des étudiants contre la sélection ou encore des parents d’élèves.

Cette unité est la constante de la démarche du Parti communiste français.

Le mouvement des cheminots, qui a pour objectif de défendre l’intérêt général, celui des salariés comme ceux des usagers, est un exemple à poursuivre.

Il contredit le projet destructeur du gouvernement et du patronat et laisse percevoir des perspectives d’autres choix de société.

Il ouvre le chemin d’une alternative, notamment sur la question du financement des services publics, du ferroviaire à la santé, de l’école à la fonction territoriale, d’une véritable sécurité de l’emploi pour tous les salariés et les travailleurs indépendants, du retour dans le domaine public des grands groupes bancaires et de la réorientation de l’argent de la banque centrale européenne (BCE) vers le développement des services publics, de l’emploi et de la formation plutôt que vers la spéculation financière.

Ces propositions sont la contribution des communistes au grand rassemblement dont notre pays a besoin,

pour sortir de l’impasse dans laquelle le conduisent les politiques libérales.

Les 22 et 26 mai sont des étapes de ce rassemblement unitaire pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website