Victoire à l’IGR

Le Personnel de l’Institut Gustave Roussy est au bord de l’épuisement, tant les conditions de travail sont de plus en plus dures. Depuis plusieurs années les luttes se multiplient, souvent dans l’unité et permettent d’obtenir des victoires pour améliorer les conditions de travail du personnel.
En février, les secrétaires médicales ont lancé un mouvement de grève reconductible. Elles exigeaient les remplacements et des effectifs supplémentaires. Après sept jours de mobilisation, elles ont gagné des nouvelles embauches et une prime de 60€ mensuelle.
Cette lutte est représentative de la situation dans nos hôpitaux, à tel point qu’à l’IGR, les patients suivis pour un traitement de chimiothérapie lassés des temps d’attente trop long ont pris l’initiative de rédiger une pétition réclamant des effectifs supplémentaires pour les infirmiers et aides-soignants, en hôpital de jour comme pour les préparateurs de pharmacie.
Un bel exemple à suivre dans la défense des intérêts des usagers et des professionnels de la santé pour défendre les services publics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website